Le développement du don de médiumnité

 

Un talent qui n’est pas développé continuellement ne sert à rien et finit toujours par s’éteindre. Le don de médiumnité a beau être latent en chaque personne (c’est ce qu’on dit), il faut apprendre à le développer dès les premiers signes pour favoriser son épanouissement complet. C’est un travail en grande partie individuel qui fleurit plus vite quand on guide convenablement le médium.

Aiguiser sa médiumnité

Le don de médiumnité se révèle généralement à la faveur d’un évènement tragique ou une expérience très troublante. Dès les premières lueurs du don sensoriel, le médium doit être à l’écoute et coopérer avec les esprits. Etant donné qu’une partie de son travail concerne les entités défuntes, il doit connaitre justement cette partie là de son travail. Comprendre le monde des esprits et celui des morts et comment interagir avec eux constitue une facette importante de la vocation de tout médium.

Etant donné qu’il n’existe aucune école attitrée en la matière, le médium doit trouver son chemin tout seul, exactement comme un autodidacte. Pour cela, il devra puiser dans les livres et dans ses échanges avec des médiums devanciers. Deux ouvrages, tous du même auteur Allan Kardec, sont fortement recommandés :

  • « Le livre des esprits » ;
  • « Le livre des médiums »

Les livres d’Allan Kardec demeurent des ouvrages incontournables pour les médiums de par leur richesse et leur profondeur. Pour apprendre à connaitre le monde des esprits et le métier de médium, ces livres sont les guides idéaux. Avec le temps sans doute, le médium sera à même de faire le tri tout seul dans son esprit entre les ondes positives et les ondes négatives.

Les tâches du médium

Contrairement aux voyants, les médiums n’aident pas que les vivants. Ils ont non seulement la possibilité d’aider les esprits mais en plus ils peuvent communiquer avec les âmes défuntes et résoudre les conflits entre les vivants et les morts. Mais la plupart du temps, le médium aide les âmes errantes à trouver la paix et à rejoindre la lumière divine. En effet, après une mort violente et souvent accidentelle, certains esprits décident de rester sur terre et donc, d’errer. Une âme qui erre n’est pas un signe positif car cela peut provoquer d’importantes perturbations.

En résumé :

  • Le médium a la vocation d’aider les esprits errants à trouver la lumière ;
  • Le médium doit comprendre ce qui peut pousser un esprit à rester sur terre ;

Une âme qui refuse ou qui ne peut accéder à la lumière éternelle peut entraîner des phénomènes de maisons hantées ou d’agressions physiques ou spirituelles. Le médium est donc là pour servir à la fois d’arbitre et de médiateur en vue de rétablir ou de maintenir l’équilibre entre les mondes.




Copyright © 2012-2013 - http://www.medium-gratuit.info - Tous droits réservés