Médium gratuit pour parler avec un esprit

 

Le fait de parler d’esprit et de paranormal peut mettre mal à l’aise certaines personnes ou pire, les terrifier. Mais tant qu’on ne s’avance pas vraiment en profondeur, il n’y a aucune raison de craindre cette lecture. Si les médiums sont des habitués du monde paranormal, c’est qu’ils peuvent entrer en contact avec les esprits et échanger avec eux. Mais comment le médium  gratuit s’y prend t-il pour parler avec un esprit ?

La séance de spiritisme

C’est ainsi qu’on appelle les séances au cours desquelles des esprits sont invoqués pour « interrogatoire ». Les techniques d’invocation sont très diverses et varient d’un médium à un autre. Mais attention ! Sur internet, de nombreux sites allèguent que vous n’avez pas besoin d’un médium pour communiquer avec les esprits. Certes, ce n’est pas faux, il suffit de suivre quelques prescriptions dès lors qu’on est initié aux sciences occultes. Mais ce serait une grave erreur de banaliser cela. Le mieux, c’est de donner à César ce qui appartient à César.

De la même manière, d’autres sites vilipendent des techniques de communication avec le monde mystique dont beaucoup relèvent de la magie pure. Le curieux n’est pas forcément préparé à affronter seul ce qui va se passer. D’où le recours, par sécurité, à un médium aguerri.

Les séances de spiritisme se déroulent dans des environnements calmes. Il faut un certain nombre de personnes (pas plus de 7 généralement). Lorsque l’esprit manifeste sa présence, l’échange peut commencer mais en suivant un canevas précis.

Dialogue avec un esprit

Lorsque le médium gratuit sent la présence de l’esprit, c’est le moment de lui poser des questions à haute et intelligible voix. Il faut débuter la conversation par ces questions :

  • Qui es-tu ? : ce n’est pas du tout pour offusquer l’esprit mais on commence toujours par là ;
  • Quelqu’un ici te dérange ? Si oui, l’intéressé doit quitter la salle immédiatement ;
  • Veux-tu répondre à nos questions ? Si l’esprit refuse, il vaut mieux ne pas insister et en solliciter un autre.

Après cette étape, il faut poser des questions plus précises pour obtenir des réponses. Le médium gratuit demande à l’esprit ce qu’il veut savoir en des termes clairs et simples, sans équivoques. Lorsqu’il a obtenu ce qu’il veut et qu’il doit conclure :

  • Le médium gratuit remercie l’esprit pour avoir coopéré ;
  • Il lui demande de bien vouloir être disponible ultérieurement pour toute consultation supplémentaire.

La consultation des esprits n’est pas un jeu, parce qu’ils peuvent vraiment s’offusquer et menacer de représailles. C’est pour cela qu’il faut en laisser le soin à des médiums habilités pour cela. Cette précaution vaut doublement encore pour l’invocation des morts.




Copyright © 2012-2013 - http://www.medium-gratuit.info - Tous droits réservés