Le médium et les TIC

 

Aujourd’hui, le talent, la compétence et la dextérité ne suffisent plus, à eux seuls, pour avoir une bonne audience. Dans un monde totalement informatisé, ce n’est pas bon pour les affaires de ramer à contre-courant en restant immobiliste. De l’agriculture à la coiffure en passant par la voyance, il est difficile de prospérer sans les TIC. Les médiums, comme tout le monde désormais, se servent de ces outils qui simplifient quand même la vie. Au cœur du monde spirituel réputé pour son imperméabilité, découvrons comment les TIC agissent en catalyseurs.

De quelles « TIC » parle t-on ?

Les TIC, comprises comme les Technologies de l’Information et de la Communication, regroupent :

  • Les techniques dérivées de l’informatique ;
  • Internet ;
  • Les multimédias ;
  • Les télécommunications.

Pour le néophyte, tous ces mots ne veulent pas dire grand-chose. Un langage plus familier serait plus approprié alors. Les outils dérivés des TIC qu’utilisent désormais les médiums sont :

  • Internet : c’est certainement l’outil le plus important, le plus utile et le plus utilisé. Il emporte dans son sillage d’autres instruments comme l’email, la vidéoconférence, les paiements bancaires en ligne et même le téléphone ;
  • Le téléphone et les SMS : même si le téléphone n’est pas une invention récente, il est décliné aujourd’hui à l’aune de technologies de pointe qui en font quand même un membre des TIC.

Le prix des TIC

Comme on peut s’en douter, ces outils qui sont le fleuron de la technologie ne sont pas des objets de charité. En même temps, le prix n’est pas forcément ce que l’on croit. En effet, étant donné qu’il s’agit de moyens de communication, ils préexistent au « contrat » de voyance. En d’autres termes, pour le voyant mais surtout pour le consultant, les moyens existaient avant l’offre ou la demande de médiumnité.

Le prix des TIC, pour le médium, ne concerne pas tant l’acquisition du matériel mais plutôt le coût du service qui emploie ce canal. Là, les données sont variables. Les prix des services audiotel par exemple sont uniformisés à 0,34 euros par minute. L’appel direct est généralement surtaxé et la consultation y afférent est payée par carte bancaire. La fluctuation touche aussi les appels vidéo et les tchat.

Grâce aux TIC, le médium vit avec son temps et se rapproche désormais des consultants. Les consultations à distance prospèrent ainsi parce qu’elles dispensent le consultant de se déplacer obligatoirement en cabinet. La vie change avec les TIC, et ce ne sont pas les médiums qui diront le contraire.




Copyright © 2012-2013 - http://www.medium-gratuit.info - Tous droits réservés