Les supports des médiums

 

Les médiums sont des êtres à part, non seulement parce qu’ils sont différents des voyants classiques que tout le monde connait, mais aussi parce qu’ils mettent leur don en œuvre différemment. Certains médiums utilisent les mêmes supports que la voyance (peut-être voyants eux-mêmes), d’autres utilisent des supports plutôt particuliers. D’autres encore n’utilisent rien.

Les supports classiques

Certains médiums sont un peu voyants naturellement ; d’autres, ne le sont pas du tout. Il arrive donc que ceux qui sont voyants utilisent les mêmes supports divinatoires que les voyants eux-mêmes à savoir :

  • Les cartes ;
  • Le tarot ;
  • Le pendule ;
  • La boule de cristal …

A ce niveau, il peut être difficile de distinguer l’un de l’autre parce que leurs méthodes de divination se rejoignent. Il s’agit donc de médiums spécialisés dans la lecture d’évènements du passé, du présent et  de l’avenir. Il se base sur des flashs,  des éléments intuitifs, des rêves prémonitoires ainsi que les supports divinatoires. Le médium peut donc se comporter exactement comme un voyant.

Les supports spécifiques à certains médiums

Comme évoqué précédemment, il existe une large variété de médiums, des plus communs au plus rares. Certains parmi eux manifestent leur médiumnité à travers des supports inhabituels mais extrêmement puissants.

La plume (ou le stylo) : il existe des médiums appelés médiums écrivains ou encore psychographes. Ils ont la capacité particulière de l’ « écriture automatique ». C’est-à-dire que sous l’influence des esprits ils se mettent, sans en avoir conscience à écrire leur volonté sur papier. L’entité exprime ses directives au médium alors en transe ou en veille, qui les transcrit par écrit. En vérité, il ne sert que d’intermédiaire entre l’esprit et le destinataire éventuel du message.

Les médiums pneumatographes ont quant à eux, plus ou moins la même sensibilité. Seulement eux, n’écrivent pas toujours de façon intelligible. Ils peuvent juste griffonner des signes ou des mots qu’il faudra interpréter a posteriori.

Le pinceau : un support semblable à la plume mais qui ne sert pas à écrire mais plutôt à dessiner. Les dessins semblent parfois n’avoir aucune logique. Il faut dans tous les cas parvenir à leur donner un sens.

La langue : certainement l’un des supports de médium les plus étranges. Le médium prête sa ‘’bouche’’ (et pas forcément sa voix) à une entité spirituelle qui s’en sert pour communiquer sa volonté. Elle peut s’exprimer dans une langue dont le médium ne comprend pas un traitre mot ou exposer des idées contraires à la vision du médium.

Les médiums utilisent des supports étonnants, parfois même effrayants. Mais la plupart n’utilisent rien du tout et pourtant, ne sont pas moins terrifiants. Mais étant donné que le paranormal ne nourrit pas vraiment son homme, les médiums s’invitent à la table des voyants. Ils doivent se rendre aussi visibles sur la plus grande plateforme virtuelle qui existe : internet.




Copyright © 2012-2013 - http://www.medium-gratuit.info - Tous droits réservés